Mon compte Instagram

Mes étoiles,

Comment allez-vous ?
Au début, je voulais faire une sorte de post promotionnel vis à vis de mon compte Instagram afin de vous montrer mes autres projets. Mais finalement au fur et à mesure que j’ai écrit ces lignes, ce billet est devenu quelque chose de plus personnel.
Je vous livre ici un peu de moi, de ma vulnérabilité, c’est un peu long, un peu douloureux mais aussi positif et plein d’amour.
On y va ? 🙂

Après la disparition d’Arthur, j’ai mis beaucoup de temps avant de me remettre au dessin.
J’étais perdue, pleine de doutes, de douleurs et de questions dont je ne trouvais aucune réponse. (Ces phrases sont au passé, mais elles s’appliquent autant dans le présent).
On m’a souvent conseillée de dessiner pour « expulser » mes sentiments mais c’était difficile et je n’y trouvais aucun sens.
« A quoi bon ? » me disais-je.

Et puis, si je me souviens bien, j’ai recommencé doucement à dessiner avec le inktober 2017. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas : le principe est dessiner chaque jour du mois d’octobre en utilisant uniquement des médias traditionnels (feutre, encre, pinceaux, aquarelle etc) avec une thématique différente imposée chaque jour (mais les participants ne sont pas obligés de suivre cette liste). On s’est motivées avec quelques copines et on a posté ça sur un espace privé que mon mari avait mis en place.
Le but ? Se dérouiller un peu, s’inspirer de ce que les autres font, se dépasser (car dessiner chaque jour n’est pas évident), tout ça, sous notre bienveillance collective.

De ce challenge, certains thèmes m’ont aidée à sortir des choses en moi.
Je me rappelle avoir beaucoup pleuré ces jours là.

(désolée pour la qualité des photos, elles sont d’époque ;))

Et puis avec le temps, je me suis dit que j’avais envie de changer de style de dessin, de m’éloigner du style manga pour aller vers quelque chose de plus illustratif, plus « simple ». Encouragée par mon amie Lise, j’ai créé un autre compte instagram sans aucun lien avec Carnet d’Étoiles, histoire de tester. Sur ce compte, mes illustrations étaient plus aux feutres à alcool.
C’est un peu bête à dire mais je me sentais renaître. J’avais l’impression de me trouver une nouvelle identité, d’avoir envie de quelque chose à nouveau.
Et dans ce processus, j’avais trouvé une manière d’illustrer, de manière détournée, ma peine et mon amour pour mon fils.

Et puis en avril 2018, après un long temps de réflexion et un voyage en Nouvelle-Zélande, je suis revenue sur Carnet d’Étoiles.
Je me sentais à nouveau capable de dessiner pour les autres… et aussi pour moi.

Sur instagram, ce qui est chouette avec la communauté artistique c’est qu’il y a plein de challenges durant l’année. Libre à chacun d’y participer mais dans mon cas, cela m’a permis de trouver une thématique et à approfondir mon nouveau style.
Il y a eu d’abord un challenge princesse sur une semaine avec lequel je me suis vraiment éclatée ! J’ai commencé à pousser plus mes illustrations en dessinant des décors en arrière-plan et en racontant des histoires à travers mes images.

Puis les #drawthisinyourstyle. Le principe ? Reprendre une illustration d’un.e autre artiste et le dessiner avec son style. 

C’était encore le début de ma reprise et je me suis rendue compte que je dépensais beaucoup trop d’énergie dedans.
Au point de devenir obsédée par le nombre de likes sur chaque illustration, au point où c’était devenu quelque peu malsain.
J’ai donc pris une petite pause pour m’éloigner de tout ça…

Pour revenir sur la semaine #potterweekprompts !
L’idée était d’illustrer chaque jour une thématique imposée dans l’univers d’Harry Potter. Ce challenge a marqué un tournant dans ma vie.
Parce que j’y ai illustré Arthur. Un Arthur de 11 ans, plein de vie, souriant et vivant d’autres aventures dans un monde imaginaire.
C’était à la fois difficile mais aussi positif. Durant ces 7 jours j’ai livré sur le papier mon amour pour lui, ma volonté de le savoir heureux, ailleurs.
Et je sais que depuis ce challenge, j’ai changé, évolué et ça, même dans notre quotidien.
La vie à travers mes yeux est un peu plus douce…

 

Puis, suite à un nouveau challenge #illustratorcatchup, j’ai parlé pour la toute première fois de mon histoire et celle d’Arthur sur Instagram. J’y ai reçu tout plein d’amour de la communauté, créé des liens avec d’autres artistes. Cela m’a fait tellement du bien de ne plus « faire semblant »…

 

Alors pour le Inktober 2018, j’ai remis ça : J’ai créé une histoire avec un Arthur magicien. Une histoire qui se suit malgré les thématiques imposées, une histoire toute fraîche et pleine d’amour. Et encore une fois, ça m’a fait un bien fou.

(je n’ai mis que 2 illustrations, mais il y en a bien 31. Je vous invite à aller sur mon compte pour les voir ;))

Depuis, je continue les challenges et j’adore ça 🙂
J’ai même fait le mien !

Moi qui dessinais surtout pour les autres, je prends à présent du plaisir pour dessiner pour moi-même, pour Arthur.
Alors, forcément, il y a des moments de doutes mais le dessin a toujours été là pour moi et j’y retourne avec plaisir 🙂

Voilà, c’est un post un peu long que je voulais simple au début mais qu’importe !
J’espère que vous avez apprécié de suivre mon parcours jusqu’à mon retour.
Si vous désirez me suivre sur Instagram, n’hésitez pas à vous abonner 🙂

Merci encore à vous pour tout votre soutien et votre bienveillance <3
A tout bientôt mes étoiles et prenez bien soin de vous !
Anne

Réunion blogueuse – Oh my Blog

Gratitude

Du changement

2 comments On Mon compte Instagram

  • Toujours aussi contente de te suivre depuis maintenant 4ans <3 Heureuse de te voir revivre avec tes dessins qui nous manquait beaucoup ! Et je suis sur qu'Arthur les aurait adoré et qu'il en aurait toujours demandé plus X) surtout que le feat. Harry Potter c'est comme même badass !!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer