Islande jour 2 – partie 2

Mes flocons,
Une petite pause entre deux présentations de projets pour continuer mon récit sur ce fabuleux voyage qu’était l’Islande 🙂 Pour ceux qui n’ont pas lu mes précédentes aventures, vous pourrez trouver le premier récit ici et le second . La dernière fois, je m’étais résolue à scinder mon article en deux car il aurait été beaucoup trop long, aujourd’hui, nous allons terminer le jour 2 de cet incroyable voyage <3

Nous reprenons notre 4×4, encore sous l’émotion de la grandiosité (ui, rien que ça) qu’étaient les chutes de Gullfoss, nous reprenons le petit guide laissé par notre agence et décidons de la prochaine étape : le cratère de Kerið.
C’est un cratère volcanique qui a près de 3000 ans et où y réside un joli lac (j’ai vu des photos en été, il est d’un bleu merveilleux !). Il fait environ 55 mètres de profondeur, 170 mètres de largeur et 270 mètres de longueur.

damenat_00

Mais avant d’y arriver nous faisons deux pauses.

Pause poney !
Nous avions remarqué qu’il y avait pas mal d’élevages de poneys aux abords des routes et que beaucoup de ̶t̶o̶u̶r̶i̶s̶t̶e̶s personnes s’y arrêtaient. Après avoir spotté un troupeau, nous faisons de même :3
—————————————————————–
Edit : ma belle sœur, anciennement guide en Islande, m’a fait remarqué que ce n’était pas des poneys mais des chevaux (certes c’est une race plus petite mais c’est belle et bien des chevaux)
islande_jour2_cde_46islande_jour2_cde_44islande_jour2_cde_45aislande_jour2_cde_45islande_jour2_cde_47
Ils se sont révélés assez curieux et affectueux, amoureuse des animaux que je suis, j’étais aux anges.

poney

Pause culturelle !
Après avoir repris la route, nous nous sommes de nouveaux arrêté à un (petit rappel, cette icône symbolise un lieu touristique remarquable). Mais cette fois-ci, petite déception, nous nous retrouvons à Skálholtun petit village avec les vestiges d’une église médiévale. Lors de notre visite le lieu avait l’air abandonné, et il y avait presque rien à visiter. Nous nous y sommes donc très peu attardés.

islande_jour2_cde_48bislande_jour2_cde_49islande_jour2_cde_50islande_jour2_cde_51Puis nous sommes arrivés au cratère de Kerið. Nous payons nos entrées pour accéder au site (2€ par personne il me semble, pour garder le site propre) et puis comme d’habitude :

cratere

islande_jour2_cde_54

C’est fou ! Les photos ne lui rendent pas justice tellement que c’est grand, classe, énorme. Oh Dame Nature, tu me rappelles à chaque fois que je ne suis rien face à l’immensité de ta nature !

islande_jour2_cde_53 islande_jour2_cde_52

islande_jour2_cde_56 islande_jour2_cde_55

Nous marchons sur un petit sentier pour faire le tour du cratère, sentier tout rouge car teinté de sa lave. Il est aussi possible d’y descendre.

islande_jour2_cde_56bAprès plusieurs minutes à contempler ce magnifique paysage, nous nous résolvons à quitter les lieux. Nous sommes en fin d’après midi, la fatigue commence à se faire sentir, et il y a encore une petite trotte avant notre prochaine guest house.

Nous partons donc pour Hveragerði, ville connue pour ses serres géothermiques qui leur permettent de cultiver des fruits et légumes de région tempérée et tropicale.

banana

Nous allons passer la nuit à la guesthouse Frumskogar où nous avons la chance d’être surclassés et nous nous retrouvons dans des minis appartements avec tout le confort dont on peut rêver. Gros bonus ! Un jacuzzi et un sauna en plein air sont libres d’accès jusqu’à 22h ! Nous nous imaginons déjà dans l’eau en train de nous délasser en admirant les étoiles.
Nous nous retrouvons au même endroit que Sylvain, mon contact et guide de 80 jours voyage. Il s’est aussi arrêté dans cette guesthouse pour la nuit avec son groupe. Avant que nous ne prenions la voiture pour aller dîner, il nous rattrape et nous dit :

sylvain

Sylvain nous donne quelques conseils pour profiter au maximum de cet événement :

  • s’éloigner le plus possible de la pollution lumineuse des villes (sinon on ne les voit pas très bien)
  • aller à un endroit peu fréquenté (éviter les coins à touristes quoi)

Nous frétillons d’impatience et décidons de patienter en allant manger au Kjot & Kunst, un restaurant qui prépare une partie de ses plats avec la géothermie. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’ai pas pris mon appareil photo cette fois-ci, les plats se sont révélés bons (mais chers T_T), si vous vous y arrêtez, vous pourrez déguster des plats à base de poisson, des burgers, ou des plats traditionnels tels que des testicules de mouton marinées dans de la bière.

menu

Nous voulions goûter à cette cuisine géothermique mais la serveuse s’est trompée dans la commande et nous n’avons pas pu finalement :/

Le repas avalé, nous sortons du restaurant tout repus et c’est là que la folie a commencé…

auroreapparitioninexpliquee

————————————————————–
Petite aparté : si tu comptes aller voir des aurores boréales, il faut que tu saches que les aurores, à l’œil nu, n’ont pas autant de couleurs que sur les photos. C’est plus vaporeux et vert et c’est ton appareil qui capte plus subtilement les autres couleurs. Donc, ne sois pas déçu.e. ou surpris.e. ^^
————————————————————–

Nous sommes comme des tarés, nous nous précipitons dans le 4×4 et retournons dans nos chambres nous mettre toutes les couches possibles de polaires. Les nuits sont très froides et l’attente peut se révéler très longue. Je suis tellement excitée que je n’arrête pas de rire bêtement.

Au bout de 20 min, nous retournons dans la voiture et démarrons à toute berzingue pour nous trouver un lieu pour les admirer. Sur le trajet, nous continuons à scruter le ciel dans l’attente d’en voir d’autres, le cœur battant.
Mais rien.

Sylvain nous avait dit à peu près où il comptait emmener ses clients, nous avons pris la même direction mais nous sommes arrêtés plus loin.
Nous déballons nos trépieds, ajustons nos appareils photos et débutons le jeu de la patience, espérants pouvoir capturer ces merveilleux phénomènes naturels.

Après un peu d’attente, gros soulagement, les premières arrivent, tout d’abord timides…
————————————————————–
Petit aparté photographie, la puissance de la retouche :
Alors mes amis, voici un gif de la photo avec et sans retouche…

islande_jour2_cde_diff

BIM !
Vous avez vu comment l’objectif capte des choses que nous ne voyons pas ? En retouchant les photos je ne m’attendais absolument pas à découvrir de telles couleurs ! Je suis tellement émerveillée ! Je ne m’y connais pas trop en retouche et la qualité de mes images ne sont pas au top, j’espère que vous tiendrez compte. ^^ »
————————————————————–

islande_jour2_cde_57

islande_jour2_cde_58islande_jour2_cde_59islande_jour2_cde_60

Ah mes étoiles, quelle euphorie à ce moment là ! Nous sommes restés bouches bées devant tant de beauté. Je ne sais pas si c’est un gros coup de chance ou non, mais nous nous sommes retrouvés PILE SOUS une aurore et c’est juste un truc de taré…
On a l’impression qu’elle tombe vers nous, comme une cascade à l’envers, c’est tellement grandiose qu’on a le vertige et on se sent comme aspiré.

islande_jour2_cde_63

islande_jour2_cde_68islande_jour2_cde_69islande_jour2_cde_71

J’ai retouché plus légèrement les photos qui suivent car le spectacle était déjà éblouissant à l’œil nu.
Nous continuons à prendre des photos sans s’arrêter et aussi à profiter… Le froid commence à pénétrer dans nos chaires mais nous restons fidèles au poste.

islande_jour2_cde_62

Et puis vers 23h30,
FOLIE
Le ciel s’allume et les aurores se déchaînent.
Comment comparer ça ? C’est comme des rideaux de lumières qui ondulent avec le vent. C’est merveilleux…

damenat_01islande_jour2_cde_64

islande_jour2_cde_65islande_jour2_cde_66islande_jour2_cde_67islande_jour2_cde_70Nous oublions tout : le froid, notre fatigue, le fait qu’on aurait pu passer la soirée dans un jacuzzi.

On rit, on mitraille, on admire…islande_jour2_cde_72islande_jour2_cde_73islande_jour2_cde_74

islande_jour2_cde_75islande_jour2_cde_76

Alors chers lecteurs, est ce que l’Islande est devenue une de vos futures destinations ? Et est ce que j’ai réussi à vous faire voyager ?

2 réflexions au sujet de « Islande jour 2 – partie 2 »

  1. Tes photos d’aurores boréales sont sublimes, les couleurs rouges orangées du ciel sont vraiment belles. Tu as de la chance d’en avoir vu, moi je me les réserve pour ma prochaine escale de l’Islande. Je meurs d’envie d’y retourner!
    A bientôt et merci pour cet article.
    Louise.

    • Merci beaucoup Louise <3
      Moi aussi il faut que j'y retourne, mais peut être en été et cette fois ci pour deux semaines pour vraiment voir toute l’île :))
      Ça serait le bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *